Cinéma

Un travail tuant

FRANCE Dénonciation d’un management amoral et destructeur, «De bon matin» pointe du doigt un malaise bien plus général. Rencontre avec le cinéaste Jean-Marc Moutout et son acteur Jean-Pierre Darroussin.
«De bon matin» de Jean-Marc Moutout FRENETIC FILMS

Huit ans après son premier long métrage, le réalisateur de Violence des échanges en milieu tempéré retrouve l’univers de l’entreprise avec De bon matin. S’inspirant d’un fait divers tragique, Jean-Marc Moutout racon-te la descente aux enfers de Paul Wertret, chargé d’affaires de 50 ans qui, «de bon matin», tue ses deux supérieurs hiérarchiques avant de retourner l’arme contre lui. Acteur fétiche de Robert Guédiguian, habitué des comédies de mœurs et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion