Solidarité

L’urgence d’un reboisement durable

KENYA • Le Green Belt Movement n’a pas attendu 2011 et l’Année internationale des forêts pour reverdir le Kenya. Depuis trente ans, il se met au service de la reforestation intelligente. Reportage.

Nichée entre la forêt kényane de Geta et celle de Kipipiri, la ferme de Ndirangu Macharia n’aurait jamais dû manquer d’eau, arrosée par les ruisseaux dévalant des sommets. A un détail près: leurs pentes sont dégarnies. Pendant des années, les arbres y ont été coupés un à un, érodant dramatiquement les sols et modifiant jusqu’au climat local. «Les pluies ont fini par diminuer et les cours d’eau se sont asséchés,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion