Genève

Menaces en pagaille sur le procès de la Banque cantonale

DÉBÂCLE • Le Ministère public cherche à bétonner l’accusation mais le juge Jean-Marc Verniory est toujours attaqué par la défense.

A trois, c’est plus sûr. Le Ministère public a annoncé jeudi que Daniel Zappelli sera épaulé par deux autres procureurs lors du procès pénal de la débâcle de la Banque cantonale de Genève (BCGe)1, qui doit en principe se tenir du 16 mai au 15 juillet devant le Tribunal correctionnel. Josepha Chevallaz et Jean-Bernard Schmid, membres de la section des affaires complexes, «prépareront et soutiendront (…) l’accusation» avec le procureur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion