Cinéma

A la force des poings

ENTRETIEN Première fiction de la Franco-Nicaraguayenne Florence Jaugey, «La Yuma» célèbre le droit à disposer de son destin, même si l'on est né fille dans un quartier pauvre de Managua. Emouvant.
«La Yuma» de Florence Jaugey TRIGON-FILM

Nul n'est prophète en son pays? La première fiction de la Franco-Nicaraguayenne Florence Jaugey dément l'adage allégrement. Salué par des médias dithyrambiques, La Yuma peut se targuer non seulement d'être le premier film 100 % made in Nicaragua depuis vingt ans, mais aussi d'avoir tenu la dragée haute aux blockbusters hollywoodiens qui règnent habituellement sans partage dans les salles du pays. Et le film, qui dépeint avec une authenticité rare

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion