Livres

«Il apprend à chercher la qualité»

Après l’adaptation du langage visuel d’un manga japonais dans Quartier lointain et la déconstruction du traitement médiatique et judiciaire d’un fait divers dans Soupçons, le metteur en scène et comédien Dorian Rossel explore avec L’Usage du monde le chef d’oeuvre littéraire de Nicolas Bouvier, l’une des oeuvres romandes les plus connues qui soit, bien au-delà des frontières nationales. En création au Théâtre de Vidy à Lausanne, le nouveau spectacle de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion