Cinéma

«Locarno doit revenir à ses origines»

CINÉMA – La première édition du festival dirigée par Olivier Père s’est ouverte hier sous les meilleurs auspices: une affiche moins pléthorique et davantage de découvertes.
«Locarno doit revenir à ses origines»
Olivier Père FESTIVAL DEL FILM LOCARNO 2010
Locarno Festival

Depuis la nomination à Locarno de l’ancien délégué général de la Quinzaine des réalisateurs cannoise, en septembre 2008, les professionnels du cinéma suisse piaffaient d’impatience, ravis de voir un tel profil à la direction artistique du festival. Et la première édition d’Olivier Père, entré en fonction en 2009, apparaît en effet prometteuse. Le Français affiche, confiant, ses priorités: place aux découvertes et aux jeunes cinéastes, fini la programmation pantagruélique (plusieurs

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion