Autre

BAK XIII joue la carte du néo-romantisme en punk majeur

ELECTRO-DARK – Sur son album «Ibi Deficit Orbis», le trio genevois raille la société du spectacle. En concert ce soir à la Fête de la musique.

Lorsqu’un oiseau de nuit genevois entend parler de l’austérité prétendue du canton, il esquisse un sourire. Habitué aux soirées tonitruantes de l’Usine, à ses improbables dégaines et à sa scène musicale haute en couleur, il sait que Genève ne se résume pas à 500 ans de protestantisme. Ce soir, à la Promenade de l’Observatoire, les amateurs de musiques, jeunes et moins jeunes, auront l’occasion de découvrir l’un des groupes les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion