Solidarité

Le discret retour des Etats-Unis au Panama

MILITARISATION – Le redéploiement étasunien en Amérique latine ne passe pas que par la Colombie. Onze nouvelles bases sont planifiées au Panama, petit pays habitué aux interventions de Washington.

Ce samedi, le Panama commémore comme chaque année le «Jour des Martyres», en souvenir de ce 9 janvier 1964 où quelque deux cents étudiants essayèrent de hisser le drapeau panaméen dans la zone du canal, alors sous administration étasunienne. La répression qui s’en suivit laissa un bilan de vingt-et-un morts et plus de quatre cents blessés. Durant les 9, 10 et 11 janvier, l’armée étasunienne occupa différentes voies de communication

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion