Solidarité

DE JÉRUSALEM AU MUR DE BIL’IN, DEUX REGARDS SUR UN CONFLIT

Ahmad, photographe pigiste à l’Agence France Presse, traverse la ville de Jérusalem à toute vitesse. En ce jour de shabbat, la ville est quasi morte et la circulation inexistante, les différents quartiers défilent le long de la route: Me’a Sharim, Gelula, Tel Arza, Sanhedriya, pour arriver enfin à Ramot. Ahmad s’esclaffe: «Mon meilleur temps, c’est Jérusalem-Ramallah en douze minutes pour photographier un clash entre la police et des manifestants.» A

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion