Cinéma

A la gloire de la galaxie Manga

Au Festival de Locarno, une vaste rétrospective dévoile toute la diversité de l’animation japonaise. Un véritable événement.
A la gloire de la galaxie Manga
Locarno Festival

En février 2002, l’animation japonaise revient de loin lorsque Le Voyage de Chihiro d’Hayao Miyazaki décroche – à la surprise générale – l’Ours d’or du 52e Festival de Berlin. Trente ans plus tôt, les premières séries diffusées sur les télévisions européennes (Goldorak, Candy, Heidi, Albator, etc.) étaient accueillies par une levée de boucliers. Politiciens, parents et enseignants s’accordaient alors à dénoncer la violence et l’indigence de productions industrielles de piètre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion