Cinéma

L’art de tourner en rond

REPLAY (II) Les remakes qui pullulent sur les écrans sont-ils les stigmates d’une panne d’inspiration? La Cinémathèque suisse invite à une réflexion sur cet exercice de style, mal vu mais pas si vain.
Remake

Remakes en masse, suites à n’en plus finir, scénarios à succès photocopiés ad nauseam… Le plus jeune des arts – 114 ans cette année – serait-il déjà à bout de souffle? L’affiche estivale de la Cinémathèque suisse (lire en page suivante) offre l’occasion d’examiner le phénomène des remakes, qui prolifèrent à l’ombre des salles obscures depuis les années 1990. Pourquoi tant de remakes? On est bien sûr tenté de jeter

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion