Actualité

Srebrenica tamoul

L’ONU a-t-elle minimisé le bilan des civils tamouls tués par l’armée sri lankaise? Des rapports accablants ont-ils été étouffés pour ne pas froisser le gouvernement de Colombo? Après le fiasco, le 27 mai dernier, de la session spéciale du Conseil des droits de l’homme, les accusations portées le lendemain et le surlendemain par Le Monde et The Times ont clos une terrible semaine pour les Nations Unies. Sans tomber dans

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion