Actuel

Le miroir de 68

Faut-il commémorer Mai68? Peu d’événements se prêtent aussi mal au rituel des retours en arrière, à moins d’en trahir grossièrement l’essence. Et d’en tarir la sève subversive. Et pourtant. Quarante ans après, l’élan planétaire qui bouleversa l’année 1968 déchaîne à nouveau les passions médiatiques. Les événements suscitent parfois des évocations nostalgiques, mais engendrent surtout une haine viscérale, entre liquidation totale et récupération éhontée. Hier encore, sur les ondes de France

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion