Autre

Muller for president

Dans le même journal dominical et sur le même sujet, le conseiller administratif libéral Pierre Muller déclarait que si cela ne tenait qu’à lui, il mettrait les squatters dehors. Pourtant quelques jours auparavant, il prononçait au Conseil municipal un vibrant plaidoyer en faveur de la diversité du logement, donc aussi des squats. Sans doute brigue-t-il, lui, la présidence de son parti. Avec une telle aptitude au grand écart, il a

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion