Suisse

La gifle

Certes, l’issue du scrutin ne faisait guère de doute. Toutes celles et ceux qui ont mené campagne contre les lois sur l’asile et les étrangers –que la majorité populaire ne nous empêchera pas de qualifier de xénophobes– avaient conscience de se battre pour l’honneur. Mais assister hier après-midi à l’impitoyable annonce des résultats canton après canton avait de quoi déprimer le plus optimiste des militants des droits humains. Même si

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion