Actuel

Les années 1930 ont «institutionnalisé» le sexisme

ÉGALITÉ – Un ouvrage scrute la discrimination des femmes dans le monde du travail en Suisse dans les années 1930 et 1940.

La division sexuelle du travail est socialement construite. Loin d’exprimer une réalité «naturelle» basée sur la biologie, elle est la conséquence d’un choix délibéré effectué par le patronat, les syndicats et les autorités politiques. Ces conclusions ressortent de quatre études historiques qui analysent la hiérarchisation du monde du travail en Suisse pendant les années 1930 et 1940. Regroupées sous le titre Au foyer de l’inégalité, ces recherches font l’objet d’une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion