Sélection

Aung San Suu Kyi ou l`espoir de la démocratie

BIRMANIE La dissidente birmane Aung San Suu Kyi Prix Nobel de la paix continue de lutter pour la démocratie malgré l`absence de dialogue avec la junte au pouvoir. Le journaliste Claude Schauli l`a rencontrée en janvier dernier à Rangoon. Témoignage.

C`était il y a à peine un an. Le 6 mai 2002 la junte birmane libérait «sans condition» la dissidente Aung San Suu Kyi Prix Nobel de la paix après des années d`assignation à résidence. Les militaires promettaient alors d`ouvrir une nouvelle page de l`histoire birmane. Depuis le dialogue est au point mort. Le 4 janvier dernier jour de la fête de l`Indépendance birmane Suu Kyi est à Rangoon au

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion