Sélection

Les journalistes ciblés

Telle est la guerre contemporaine: elle tue moins de militaires que de civils et proportionnellement parmi ces derniers davantage de journalistes que d`autres hommes et femmes. Les autorités militaires responsables parleront de «méprise regrettable» ou d`«accident tragique». Les médias mettront en cause des «bavures». Mensonge et erreur. Les journalistes ne sont pas victimes de méprises mais pris délibérément pour cible. Non seulement parce que dans le cas particulier tous les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion