Scène

L’histoire d’infiltration d’Attac

L’espionnage de la section vaudoise d’Attac par Nestlé avait tout d’une mauvaise mise en scène. Adina Secretan s’inspire de ce scandale des années 2000 dans sa pièce Une Bonne histoire, à découvrir à l’Arsenic.
L’histoire d’infiltration d’Attac
LDD
Théâtre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion