Vaud

La cause féministe est « un mobile honorable »

A Lausanne, le tribunal confirme en partie la condamnation de trois militantes à vélo lors de la grève féministe du 14 juin 2020.
La cause féministe est "un mobile honorable"
A Lausanne, des cyclistes occupent la rue pendant une critical mass en disputant l'espace public aux automobilistes et aux motocyclistes à l'occasion de la Grève pour l'Avenir pendant la crise du coronavirus le vendredi 15 mai 2020. KEYSTONE/ PHOTO PRETEXTE
Grève des femmes

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion