Genève

Le référendum contre CO22 mal barré

Moins de 4000 signatures ont été réunies sur les 5395 valides à déposer le 19 janvier. Un prolongement du délai a été refusé.
Le référendum contre CO22 mal barré
Le Conseil d’Etat genevois a refusé de prolonger l’échéance du dépôt de signatures du référendum contre la réforme du Cycle d’orientation. KEYSTONE
École

Le Conseil d’Etat genevois a refusé de prolonger l’échéance du dépôt de signatures du référendum contre CO22, la réforme du Cycle d’orientation. Après avoir suspendu les délais pour les initiatives et les référendums en raison des restrictions liées à la pandémie, le Conseil d’Etat avait annoncé que l’échéance pour déposer le référendum en question était fixée au 19 janvier. Les référendaires, soit le PLR, l’UDC et les Vert’libéraux, ont contesté

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion