Livres

Apocalypse, suite et fin

Les Limbes de Bzjeurd met en scène un univers funeste et kafkaïen à travers deux romans qui se suivent: Bzjeurd et Kazerm.  
1
Science-fiction

En 1995, le Lausannois Olivier Sillig faisait paraître Bzjeurd, son premier roman, aux éditions nantaises L’Atalante. Bien d’autres ont suivi depuis (Skoda, Jiminy Cricket, Jambon dodo, etc.). C’est ce post-apocalyptique, décidément en avance sur son temps, qu’Hélice Hélas a eu la judicieuse idée de rééditer en l’accompagnant de son «prequel» inédit, Kazerm. S’ouvre pour le lectorat – déjà initié ou novice – un sombre univers où l’horizon se résume à un sol

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion