Cinéma

L’adieu aux arbres

Le projet fou d’un oligarque géorgien inspire un documentaire hautement métaphorique aux images surréalistes.
L'adieu aux arbres
Monté sur deux semi-remorques, un arbre séculaire traverse un village géorgien, escorté par la population. VINCA FILM
«La Balade des grands arbres» 

En Géor­gie, un oligarque fait déraciner des arbres séculaires, transportés sur terre et mer, pour les replanter dans son jardin. Une sinistre entreprise, dont la dimension allégorique saute aux yeux. Elle se déploie dans un documentaire à la fois triste et sublime, où Salomé Jashi accompagne l’incroyable voyage de ces arbres. Au-delà du caprice d’un milliardaire omnipotent, La Balade des grands arbres témoigne des inégalités et du rapport à la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion