Vaud

«Pas de système Rossellat»

L’exécutif nyonnais réfute les accusations lancées par une municipale écologiste.
«Pas de système Rossellat»
Faisant bloc autour de leur syndic Daniel Rossellat, les autres municipaux sont venus hier démentir les accusations d’une collègue. KEYSTONE/Laurent Gillieron
Gouvernance

Réaction peu courante de la part de l’exécutif d’une commune. Hier, six municipaux de Nyon sur sept sont venus s’expliquer en fin d’après-midi lors d’une conférence de presse convoquée à la hâte, soit après la parution dans Le Temps, en premier en ligne dimanche soir puis sur le papier lundi matin, d’un article et d’un éditorial consacrés au «système Rossellat» et à «la démocratie par intimidation» qui séviraient à Nyon.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion