Scène

Au balcon des images du pouvoir

Entre théâtralisation des rôles sociaux et rapports de forces, Le Balcon de Jean Genet trouve toute ­sa force de subversion dans la mise en scène inspirée de Sandra Gaudin. A voir à l’Arsenic, à Lausanne.  
Au balcon des images du pouvoir
Le Juge (Christian Scheidt), Mme Irma (Hélène Cattin) et l’Evêque (Gérard Diggelmann) élevés au rang d’Images qui cachent le vide. JULIE MASSON
Théâtre

Au sein du bordel tenu par Madame Irma, des clients rémunèrent par cartes de crédit les services de ­péripatéticiennes pour jouer en salons privés les «figures» d’une Nomenklatura. Pour atteindre, par un rituel tarifé, l’image des principaux corps sociaux dominants (évêque, juge, général) alors que la Révolution gronde dans le pays. Ces archétypes, derrière lesquelles ne règne que le néant – thème cher à Jean Genet – n’auront qu’à ­apparaître

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion