Solidarité

Un référendum sans le peuple premier

La Nouvelle-Calédonie votera dimanche sur l’indépendance mais sans les indépendantistes kanak.
Un référendum sans le peuple premier
Des pro-indépendantistes dans les rues de Nouméa aprés le dernier vote sur la question en Nouvelle-Calédonie en octobre 2020. KEYSTONE
Nouvelle-Calédonie

Ce samedi matin, au petit marché de Rivière Salée, quartier à majorité kanak de Nouméa, l’ambiance est paisible. Difficile de se rendre compte que dans à peine plus d’une semaine va se tenir en Nouvelle-Calédonie un référendum en principe crucial: une consultation pour décider si cet archipel du sud du Pacifique, français depuis 1853, doit accéder à sa pleine souveraineté. Seuls une poignée de militant·es d’origine européenne, arborant des t-shirts

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion