Musique

Saisir l’insaisissable par temps de pandémie

Les deux derniers concerts des Nuits du monde, cette fin de semaine à Genève, sont l’occasion d’une réflexion sur la place de la musique dans nos vies.
Saisir l’insaisissable par temps de pandémie 1
Le groupe cubain San Cristóbal de Regla, fondé en 1953 à La Havane. IL GARGASSON
Festival 

Après un taraf roumain en octobre, puis une cérémonie Gnawa ou encore du violon hindoustani en novem­bre, le public genevois aura deux nouvelles occasions de voyager en musique dans le cadre de cette programmation automnale. Place à des rituels afro­-cubains, ce samedi au Musée d’ethno­graphie (MEG), suivis d’un concert de musiques traditionnelles grecques ce dimanche à l’Alhambra.  Organiser la venue d’artistes du mon­de entier, dans le contexte de pan­démie et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion