Suisse

«Pour une Suisse sans pauvreté»

Face à la précarité qui touche ou menace une personne sur six, Caritas demande une stratégie nationale.
«Pour une Suisse sans pauvreté»
La pauvreté touche des centaines de milliers de personnes et certaines d’entre elles se tournent vers les épiceries Caritas. Aldo Ellena-archives
Politique sociale

Toujours plus de personnes peinent à joindre les deux bouts et les ­inégalités se sont encore accrues avec la crise sanitaire. Face à ce constat, Caritas lance un appel «pour une Suisse sans pauvreté» et demande une stratégie nationale avec des objectifs chiffrés. L’organisation adresse six revendications qui touchent à l’emploi, la formation, l’accueil de jour, la santé, et le logement. Un groupe parlementaire pauvreté en Suisse est créé. >

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion