International

Sur les traces des disparu·es de guerre

Dans la ville de Puerto Berrio, dans le centre-nord de la Colombie, les habitant·es prient devant les tombes anonymes des inconnu·es que la rivière a recraché·es.
Sur les traces des disparu·es de guerre
Le fleuve Magdalena. Un pécheur admet entretenir une relation «amour-haine» avec celui-ci: il est «source de vie» malgré une période «très sombre». Bernard Gagnon/CC4
Colombie

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion