Égalité

L’asile à adapter

Une pétition européenne réclame que les besoins particuliers des femmes, filles et personnes LGBTIQA+ soient reconnus. Manifestation à Genève face au HCR.
1
Les 160 associations constituant à ce jour la Coalition Feminist Asylum réclament que la Commission européenne et les gouvernements nationaux mettent en place des procédures d’asile et d’accueil adaptées. ERIC ROSET
LGBTIQ+

Les témoignages égrenés jeudi face au siège du Haut-Commissariat aux réfugiés sont denses, parfois insoutenables: viols, mariages forcés, séquestrations, crimes d’honneur, mutilations génitales, tous racontent la violence de la migration. Hier, dans plusieurs villes d’Europe, retentissait le même appel à ce que les motifs d’asile propres aux femmes, aux filles et aux personnes LGBTIQ+ –  violences qui ne sont pas individuelles mais structurelles – soient enfin reconnues. Les 160 associations

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion