Solidarité

La vie en rose trop pâle

Le progressisme latino-américain des années 2000 a échoué pour n’avoir pas touché aux fondements du système capitaliste, juge Patrick Guillaudat. Or une nouvelle vague pourrait être encore plus modérée.
La vie en rose trop pâle
L’allocation Juancito Pinto, instituée par le gouvernement d’Evo Morales, permet de lutter contre la désertion scolaire et la pauvreté. Une réforme applaudie par le FMI.  GOBIERNO DE BOLIVIA
Amérique latine

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion