Genève

L’Office de la population est à revoir

Le Grand Conseil demande au Conseil d’Etat d’améliorer le fonctionnement de l’Office cantonal de la population et des migrations, notamment pour éviter les passe-droits.
L'Office de la population est à revoir
Les interventions de la part de députés, de conseillers administratifs ou municipaux concernant des dossiers traités par l’OCPM sont devenues la règle, déplore la commission du Grand Conseil. KEYSTONE
Grand Conseil

A Genève, les députés demandent au Conseil d’Etat d’améliorer le fonctionnement de l’Office cantonal de la population et des migrations (OCPM). Le rapport de la Commission de contrôle de gestion, adopté jeudi par 77 oui, 10 non et une abstention, contient quatorze recommandations dans ce sens. La Commission de contrôle de gestion du Grand Conseil a décidé d’enquêter sur l’OCPM dans le sillage de l’affaire Maudet. Elle voulait savoir si

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion