Solidarité

Cinq ans de dés-accords en Colombie

A peine signés, les accords de paix entre gouvernement et guérilla étaient torpillés dans les urnes en octobre 2016. Cinq ans plus tard, même les engagements minimaux pris par l’Etat sont en jachère.
Colombie: cinq ans de dés-accords
Le 26 septembre 2016, dans la ville de Carthagène, le gouvernement colombien et la guérilla des FARC signaient un accord de paix qui mettait fin à plus de cinquante ans de conflit armé. Ici, le président Juan Manuel Santos et le leader de la guérilla Rodrigo Londoño «Timochenko». KEYSTONE
Colombie

C’est un anniversaire presque oublié. Pourtant, il y a cinq ans, le 26 septembre 2016, dans la ville de Carthagène, sur la côte caraïbe, le gouvernement colombien et la guérilla des FARC signaient officiellement un accord de paix qui mettait fin à plus de cinquante ans de conflit armé. Devant un millier de journalistes venus du monde entier et 2500 invité·e·s, les célébrations étaient à la hauteur de l’événement: le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion