Genève

Harcèlement: s’estimant lâchée, elle démissionne

Une enseignante démissionne après avoir publié un post dénonçant une agression sexiste subie. Son association professionnelle et le Comité contre le harcèlement sexuel la soutiennent.
1
Sous pseudonyme et non reconnaissable, l’enseignante avait dénoncé sur Facebook l’agression sexiste subie. KEYSTONE
École

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion