Égalité

Invisibles et pourtant bien réelles

Malgré les traitements, le sida fait toujours peur. Alors les femmes séropositives restent discrètes.
Invisibles et pourtant bien réelles
Les femmes séropositives ont peur d’être rejetées, alors même qu’elles ne risquent plus de transmettre le virus. ADOBESTOCK
Santé

Quand on pense VIH/sida, on pense aux hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, aux toxicomanes contaminés par des aiguilles, aux travailleuses du sexe ou aux mères africaines. Autant d’images gravées dans notre inconscient par les campagnes de prévention et les médias, des années huitante à nos jours. Un imaginaire qui puise ses racines dans des drames bien réels, mais occulte également une autre réalité. Celle des séropositives qui

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion