International

Les campagnes face à l’exode des femmes

Bien que le taux de natalité soit plus élevé à la campagne, le départ massif des jeunes femmes vers les villes accélère un exode rural déjà important.
Les campagnes face à l’exode des femmes
En Finlande, les emplois hautement qualifiés pour les femmes restent plus rares dans les campagnes, où des professions à dominante masculine sont un important vivier d’emplois. KEYSTONE
Finlande

Avec sa rivière et sa haute église en bois, le village d’Enonkoski, dans l’est de la Finlande, a du charme. Mais pas pour les jeunes femmes, qui comme un peu partout dans le pays nordique fuient les campagnes, laissant des contingents masculins derrière elles. «Toutes mes amies aussi sont parties», témoigne Viivi Rinkinen, qui a quitté à l’âge de 16 ans cette bourgade de 1400 habitants, dont deux fois plus

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion