Genève

La pilule ne pass pas

Au lendemain de l’entrée en vigueur du pass sanitaire, les commerçant·e·s s’en accommodent bon gré mal gré et constatent déjà une baisse de fréquentation.
La pilule ne pass pas
A la bibliothèque de la Cité, les usagers et les usagères ont dû parfois faire preuve de patience. JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Covid-19

Pass sanitaire, jour 2. Redoutée par certain·es, attendue par d’autres, la controversée mesure de contrôle ne s’applique pas sans accrocs à Genève, même si le beau temps a permis d’éviter une mise en route trop abrupte, notamment pour les cafés et restaurants. «C’est vrai qu’ils mangent dehors, confirme Monica Rodrigues, tenancière de l’Aquarium, à la Jonction, en indiquant sa salle désespérément vide. Mais la fréquentation est en baisse, les gens

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion