Musique

Et Aretha gagna le respect

Un biopic taillé pour le grand public condense les temps forts de la trajectoire de la «reine de la soul».
Et Aretha gagna le respect
Choisie par Aretha Franklin elle-même, Jennifer Hudson réalise une performance éblouissante. UNIVERSAL
Musique

Quand Aretha Franklin entonne «Amazing Grace» dans une église baptiste du quartier de Watts, à Los Angeles, difficile de ne pas ressentir un frisson. On est en 1972 et ce concert donné par la «reine de la soul» devant une poignée de fidèles, et sa famille au premier rang, représente l’apogée de sa carrière – ou plutôt sa résurrection. Fille de pasteur, «Ree» a connu un succès fulgurant avant de plonger

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion