Genève

Champ-Dollon: les tensions ont eu raison du directeur

Le directeur de Champ-Dollon Martin von Muralt a démissionné après deux ans à la tête de l’établissement pénitencier.
Les tensions ont eu raison du directeur
Vue de la prison de Champ-Dollon depuis une cellule de la prison de Brenaz, à Puplinge près de Genève. KEYSTONE/Martial Trezzini
Champ-Dollon

Le directeur de Champ-Dollon jette l’éponge. Dans un communiqué envoyé hier, le Département de la sécurité, de la population et de la santé (DSPS) a annoncé le départ de Martin von Muralt, après deux ans à la tête de l’établissement pénitencier. Et ce, «afin de créer les conditions favorables pour la poursuite de la réorganisation de la prison de Champ-Dollon». Des critiques récurrentes sur son management ainsi que la difficile

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion