Genève

Elèves fragiles victimes d’un OMP débordé

L’Office médico-pédagogique sature face à l’explosion du nombre d’enfants nécessitant un suivi spécialisé. Gestion déficiente et manque de moyens chroniques sont pointés du doigt.
Elèves fragiles victimes d’un OMP debordé
Pour la rentrée 2021, 763 nouvelles situations (tous degrés confondus) nécessiteront la mise en place d’un accompagnement. KEYSTONE / IMAGE D'ILLUSTRATION
École

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion