Suisse

Un fossé entre bien portants et malades

De nombreuses personnes déjà en bonne santé avant la pandémie se sentent renforcées. C’est l’inverse chez les jeunes.
Un fossé entre bien portants et malades
32% des jeunes femmes sondées ressentent des troubles psychiques. KEYSTONE/PHOTO PRÉTEXTE
Santé psychique

Une nouvelle étude dresse un tableau contrasté de l’état de santé psychique de la population de Suisse. Réalisé par l’institut Sotomo, pour la deuxième fois, sur mandat de l’assureur CSS, le sondage permet de comparer l’état de quelque 2300 personnes entre février 2020 et fin juillet dernier. Un mot résume l’ensemble: «polarisation», a expliqué le responsable de Sotomo Michael Hermann. Un fossé grandit entre les personnes s’estimant «robustes» (qui tendent

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion