Neuchâtel

Neuchâteloises avant tout

Depuis son renouvellement, le Grand Conseil neuchâtelois compte trois députées d’origine extra-européenne. Ces trois socialistes incarnent une nouvelle dynamique au château. Rencontre.
Neuchâtelois·es avant tout
Rose Lièvre Assamoi, Joëlle Eymann et Josiane Jemmely sont trois députées socialistes des montagnes Neuchâteloises engagées contre le racisme et pour l’inclusion. JJT
Politique

En avril dernier, le parlement neuchâtelois a été considérablement féminisé et rajeuni, mais pas seulement. Trois femmes d’origine africaine et asiatique siègent désormais au château, une première! Il s’agit de trois socialistes établies dans les Montagnes neuchâteloises. Josiane Jemmely, Rose Lièvre Assamoi et Joëlle Eymann œuvrent pour davantage d’inclusion. Si leur combat politique en faveur d’une société multiculturelle les rassemble, leur chemin de vie et leurs priorités diffèrent. Elles se

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion