Suisse

Secrets volés par des pirates

Une entreprise helvétique a été la cible du cyberespionnage industriel chinois.
Secrets volés par des pirates
Parmi les victimes des hackers, des universités, des entreprises ou des services gouvernementaux de plusieurs pays. KEYSTONE-photo prétexte
Espionnage

Un acte d’inculpation publié lundi par la justice américaine révèle qu’une société helvétique figure parmi les cibles d’une vaste campagne de cyberespionnage industriel orchestrée par Pékin. Etalée entre 2011 et 2018, celle-ci aurait visé des universités, entreprises et services gouvernementaux dans 12 pays. La firme suisse, dont l’identité n’a pas été révélée, aurait été touchée en 2017. L’inculpation vise quatre pirates informatiques chinois du groupe baptisé «APT 40», que le Département américain de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion