Solidarité

Disparitions forcées en Colombie

De multiples disparitions «temporaires» sont signalées depuis le 28 avril, début de la contestation sociale.
Disparitions forcées en Colombie
De nombreux jeunes auraient disparu lors des mobilisations qui ont eu lieu dans les environs de la capitale de Bogota lors de la Fête de l'Indépendance du pays, mardi 20 juillet. KEYSTONE
Colombie

«A Soacha 1Municipalité jouxtant Bogota., beaucoup de gens disent que, depuis le 20 juillet, de nombreux jeunes ont disparus et n’ont pas réapparu.» Quelques jours après les grandes mobilisations sociales qui ont accompagné la fête nationale colombienne il y a moins d’une semaine, Oscar Sanchez Ruiz, militant social et politique, résume ainsi la situation très floue concernant une des violations les plus graves en matière de droits humains: la disparition

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion