International

Tout n’a pas encore été dit sur Pegasus

L’indignation est forte après les révélations sur l’espionnage de journalistes et de personnalités politiques.
Tout n’a pas encore été dit sur Pegasus
Introduit dans un téléphone portable, le logiciel Pegasus permet d’en récupérer les messages, photos, contacts et même d’écouter les appels de son propriétaire. KEYSTONE
Pegasus

Des organisations de défense des droits humains, des médias, l’Union européenne et des gouvernements se sont indignés hier des révélations sur l’espionnage à l’échelle mondiale pratiqué contre des militants et des journalistes au moyen du logiciel Pegasus. D’autres noms seront prochainement divulgués. Ce logiciel avait été conçu par l’entreprise israélienne NSO Group. Introduit dans un téléphone portable, le logiciel permet d’en récupérer les messages, photos, contacts et même d’écouter les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion