Genève

Le mariage pour toutes et tous divise les Jeunes PLR

La section jeune des libéraux-radicaux genevois rejette l’objet de votation fédérale. Levée de boucliers et soupçon de vice de forme.
Le mariage pour toutes et tous divise les Jeunes PLR
«Au XXIe siècle, une formation libérale devrait tenir pour acquis d’offrir les mêmes droits à tous indifféremment de l’orientation sexuelle», affirme Darius Azarpey, ancien président de la section jeunes et vice-président du parti cantonal. KEYSTONE/PHOTO PRÉTEXTE
Mariage pour toutes et tous

Les Jeunes libéraux-radicaux ont pris position contre le mariage pour toutes et tous, lors de leur assemblée générale, vendredi soir. Mais ce mot d’ordre en vue de la votation fédérale du 26 septembre ne passe pas auprès d’une trentaine de membres qui entendent publier une lettre ouverte lundi. Ancien président de la section jeunes et vice-président du parti cantonal, Darius Azarpey explique que le non l’a emporté par 15 voix

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion