Genève

L’expo de Demir Sönmez sous surveillance

Les photos au quai Wilson documentant le semi-confinement durant la première vague ont été vandalisées cinq fois. La Ville a engagé une agence de sécurité.
L’expo de Demir Sönmez sous surveillance
L'exposition du photographe genevois a été vandalisée. Demir Sonmez
Vandalisme

Ce week-end, l’exposition «Genève confinée, la lutte continue et tout ira très bien» a été vandalisée pour la cinquième fois, déplore Demir Sönmez, l’auteur de ces photos documentant la période exceptionnelle du semi-confinement au début de la crise sanitaire. Le photographe indépendant se dit très blessé par ces actes qui, de par leur répétition, «montrent que cette exposition, sur le quai Wilson, est délibérément ciblée. Ce n’est pas juste le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion