Économie

Une étude tire à boulets rouges sur les fonds “verts”

Selon une étude, les fonds estampillés “verts” présentent un maigre avantage en matière de durabilité, en comparaison avec des outils d’investissements plus traditionnels.
Une étude tire à boulets rouges sur les fonds "verts"
Un activiste de Greenpeace manifeste en Afrique du sud. KEYSTONE
Finance durable

Alors que grandit l’appétit des détenteurs de capitaux pour les placements répondant à des critères environnementaux, sociétaux et de gouvernance, les fonds estampillés “ESG” présentent un maigre avantage en matière de durabilité, en comparaison avec des outils d’investissements plus traditionnels, selon une étude publiée lundi. “Il semble que, dans l’ensemble, les fonds durables ne démontrent une efficacité que pour le désengagement de sociétés impliquées dans des controverses environnementales majeures et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion