International

L’abstention profite aux conservateurs

Les piliers du régime de Bouteflika et les islamo-conservateurs seraient les vainqueurs des législatives.
L’abstention profite aux conservateurs
A Alger, la participation aux législatives est inférieure à 9%, tandis qu’elle avoisine 0% dans certaines villes de Kabylie. KEYSTONE
Algérie

Nul, dans la classe politique algérienne, ne l’avait pronostiqué, plus de deux ans après la chute d’Abdelaziz Bouteflika: le Front de libération nationale (FLN), socle partisan du régime précédent, arriverait en tête des législatives anticipées du 12 juin. Selon des sources concordantes, il obtiendrait une centaine de sièges à l’Assemblée nationale populaire (APN). C’est 50% de moins qu’en 2017, lors du dernier scrutin, mais la performance reste étonnante. Il serait

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion