Suisse

Les craintes des paysans entendues

Les deux initiatives phytosanitaires «Pour une Suisse sans pesticides» et «Pour une eau potable propre» ont récolté plus de 60% de voix négatives.
Les deux initiatives anti-pesticides refusées
Les agriculteurs suisses pourront continuer d'utiliser des pesticides de synthèse pour les cultures. KEYSTONE
Votation fédérale

«Quand une initiative populaire gagne, c’est un miracle», image la sénatrice verte Céline Vara (NE). Le miracle n’a pas eu lieu. Et de loin. Le peuple a sèchement liquidé hier les deux initiatives antipesticides: le texte «Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse» s’est écroulé par 60,6% des voix, et celui «Pour une eau potable propre et une alimentation saine» par 60,7%. Seul le demi-canton de Bâle-Ville dit «oui»

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion